top of page
Rechercher

Peut-on s'enrichir en posant des clôtures ?

Si vous demandez à un professionnel de la clôture pourquoi il est devenu professionnel de la clôture, vous obtiendrez toutes sortes de réponses différentes. En général, c'est quelque chose comme « J'aime travailler en plein air, » « J'aime travailler avec des outils lourds » ou « J'aime construire des choses que tout le monde verra pendant des décennies ». Parfois, nous entendons aussi « J'étais trop stupide pour faire autre chose » et nous nous mettons alors immédiatement en colère, car il faut vraiment être intelligent et compétent pour installer des clôtures. Plus intelligent, par exemple, que heu, eh bien, on ne sait pas non plus.

Quoi qu'il en soit, ce n'est que rarement que l'on obtient une réponse comme « Parce que je veux devenir riche ». Et si vous obtenez cette réponse, vous vous moquerez probablement de cet installateur de clôtures, car aucune personne saine d'esprit ne pense à s'enrichir en posant des clôtures.

Par coïncidence, nous sommes tombés l'autre jour sur un petit graphique sur internet, montrant à quel point il faut être riche pour faire partie des 1 pourcent les plus riches de la population d'un pays. Nous nous sommes alors demandé si le fait d'installer des clôtures pouvait réellement vous rendre riche, si vous le souhaitiez.


Tous les pays d'Europe ne sont pas mentionnés dans le tableau, mais en France, en Allemagne et en Grande-Bretagne, la limite est légèrement supérieure à 3 millions de dollars américains, donc, par jeu, prenons 3 millions d’euros et regardons combien de mètres il faut installer pour les atteindre.

Pour simplifier les choses, nous prenons un installateur indépendant qui travaille comme sous-traitant auprès d'entrepreneurs de clôtures. Notre installateur dispose d'une camionnette d’installation payée et d'outils. Il n'a ni bureau, ni secrétaire, ni aucuns autres frais. Il n'a pas à se préoccuper de la publicité ni des ventes, les professionnels de la clôture pour lesquels il travaille s'en chargent. Ces derniers livrent également le matériel sur place.

Bien entendu, tout dépend du type de clôture, du nombre de clôtures que l'on peut installer en une journée et, par conséquent, du prix de l'installation qui peut être considéré comme raisonnable. En Allemagne ou Grande-Bretagne, où les poteaux sont scellés dans du béton, vous pouvez faire moins de mètres qu'aux Pays-Bas, où la plupart des clôtures sont enfoncées à la sonnette. Et si vous habitez en Belgique ou en France et que vous devez enterrer des plaques de soubassement pour presque chaque clôture, cela vous prend encore plus de temps.

Prendre en compte toutes ces différences va trop loin, alors disons que notre installateur passe toute sa vie à assembler des clôtures en grillage rigide, avec tous les poteaux dans du béton, et qu'il reçoit 10 euros du mètre. Pour gagner 3 millions d'euros, il doit donc poser 300 000 mètres de clôture.

Est-ce possible ? Supposons qu'il ait commencé à travailler à 20 ans et que son dos soit usé à 60 ans, il lui reste alors 40 ans pour s'enrichir en posant des clôtures. 300 000 mètres divisés par 40 ans, divisés par 220 jours de travail par an, cela fait 34 mètres par jour.

C'est faisable, n'est-ce pas ? 34 mètres par jour ? Creuser 14 trous, poser 14 poteaux, suspendre 13 panneaux en fils entre eux, cela devrait être possible. Avec deux hommes, c'est sûr. Les bons jours, nous pourrions même faire plus, mais nous calculons avec prudence et nous tenons également compte des jours où il faut travailler sur une pente, transporter du matériel sur de longues distances ou des jours où le sol est plein de pierres.

Cela signifie que le client paie 20 euros du mètre pour la main-d'œuvre. Si l'on ajoute le béton, les frais de déplacement et une certaine marge pour le professionnel de la clôture qui a vendu le projet, on arrive à un prix d’installation au mètre entre 25 et 30 euros. Cela nous semble un peu cher, mais nous connaissons des professionnels de la clôture qui se font payer ce genre de prix par leurs clients.

Très bien, nous y sommes. Il est donc possible de gagner 3 millions d'euros en tant qu’installateur de clôtures. Ou bien oublions-nous quelque chose ?

Bien sûr, pendant toutes ces 40 années, notre installateur de clôtures a dû vivre. Nous voulions ces 3 millions d'euros à la banque, après 40 ans de dur labeur, pas pour les utiliser pour payer le loyer et l'épicerie. L’installateur de clôtures moyen mange trois Big Macs par jour et boit six canettes de Red Bull, ce qui lui coûte déjà 27 euros par jour.

Un installateur de clôtures qui passe ses journées à poser des clôtures ne dépense pas grand-chose d'autre. Calculons qu'avec un salaire brut de 3 000 euros, il peut louer un appartement, payer ses factures et, si notre installateur ne mange pas trop de Big Macs, il lui restera de l'argent pour s'abonner à Brazzers afin de passer les heures pendant lesquelles il ne peut pas installer de clôtures.

Avec 12 mois et 40 ans, nous avons donc besoin de 1,44 million d'euros supplémentaires pour mettre en terre ces 300 000 mètres. Cela représente 4,80 euros du mètre. Si l'on multiplie le nombre d’installateurs par deux, le coût de la main-d'œuvre augmente considérablement et nous atteignons déjà presque 30 euros du mètre au lieu de 20.

Et nous avions oublié une autre petite chose : notre installateur ne peut pas installer tous ces 300 000 mètres le samedi et les faire payer en liquide (bien que nous connaissions un qui a essayé et a réussi), le fisc aime aussi avoir sa part. Et plutôt une grosse part, car même si nous ne comptons que l'impôt sur les sociétés et l'impôt sur le revenu pour des raisons de commodité, dans la plupart des pays, il faut que rentre (plus du) double.

C’est ce que ‹ nous › avons décidé tous ensemble.

Impôts par pays

Pays

Impôt sur les sociétés

Impôt sur le revenu

Nécessaire pour 3 millions d’euros nets

Autriche 🇦🇹

25 % 

55 %

8,89 millions d’euros

Belgique 🇧🇪

25 %

50 %

8,00 millions d’euros

France 🇫🇷

30 %

49 %

8,40 millions d’euros

Allemagne 🇩🇪

30 %

48 %

8,16 millions d’euros

Grande-Bretagne 🇬🇧

19 %

47 %

6,99 millions d’euros

Irlande 🇮🇪

25 %

40 %

6,67 millions d’euros

Luxembourg 🇱🇺

25 %

45 %

7,27 millions d’euros

Pays-Bas 🇳🇱

25 %

50 %

8,00 millions d’euros

Suisse 🇨🇭

17 %

34 %

5,44 millions d’euros


Où cela nous mène-t-il ? Si vous pouvez poser 34 mètres en une journée et que vous voulez devenir riche grâce à l'installation de clôtures au point de faire partie des 1 pourcent de personnes les plus riches de votre pays, vous devez être capable de vous vendre à plus de 25 euros le mètre. Comme nous connaissons peu d'entreprises qui paient de tels montants à leurs sous-traitants, nous en concluons qu'en tant qu’installateur de clôtures, vous ne ferez jamais partie des 1 pourcent de personnes les plus riches d'un pays. Heureusement que vous n’êtes pas devenu installateur de clôtures pour vous enrichir, car vous auriez été déçu.

Alors que nous avions encore la calculatrice sur la table, nous avons également fait quelques calculs dans l'autre sens. Si vous pouvez vous vendre en sous-traitance pour 10 euros du mètre, alors que vous avez besoin de 4,80 euros pour vivre, vous devez installer 66 mètres par jour pendant 40 ans pour arriver à 3 millions à la banque. C'est un défi presque aussi grand que de se vendre à 25 euros du mètre. Mais si l'on fait le même calcul à 7,50 euros du mètre, le nombre de mètres à faire en une journée passe soudain à 126. Un doublement, alors que le prix n'a baissé que d'un quart. Cependant, vous entrerez alors immédiatement dans le Livre Guinness des records en tant qu’installateur ayant réalisé le plus grand nombre de mètres, car après 40 ans, vous aurez installé 1,1 million de mètres de clôture.

Comment une si petite différence de prix au mètre peut-elle avoir un impact aussi important sur le nombre de mètres que vous devez installer pour gagner correctement votre vie ? Dans cet exemple, le grand nombre de jours d’installation (40 ans multipliés par 220 jours de travail par an = 8 800) constitue un facteur multiplicateur important.

Cela montre que lors de la négociation du prix du mètre, il vaut la peine de se battre pour chaque centime, et de toujours essayer d'obtenir un mètre supplémentaire à la fin de la journée.

En effet, si vous obtenez 1 euro de plus pour chaque mètre, à raison de 34 mètres par jour, vous aurez près de 300 000 euros de plus à la banque au bout de 40 ans. Si vous installez 40 mètres par jour, votre solde s'élève à 350 000 euros. Ainsi, même si l’installation de clôtures ne vous permet pas de faire partie des 1 pourcent de personnes les plus riches de votre pays, vous n'êtes pas obligé d'être un traîne-misère.

Combien de mètres avez-vous déjà installés dans votre vie ? <


Le club des 1%

Patrimoine individuel net nécessaire pour rejoindre le top 1 % dans une sélection de pays et territoires, 4e trimestre 2023

Country

Wealth needed (US Dollar)

Monaco

12,883,000

Luxembourg

10,832,000

Switzerland

8,509,000

United States

5,813,000

Singapore

5,227,000

Sweden

4,761,000

Australia

4,673,000

Germany

3,430,000

France

3,273,000

United Kingdom

3,070,000

Italy

2,548,000

Spain

2,468,000

Japan

1,971,000

Source: Knight Frank Research

0 vue0 commentaire

Σχόλια


Address

Viller Mühle, Viller 32
47574 Goch, Germany

Phone

🇩🇪 +49 2823 9453014

🇳🇱 +31 85 2088447

🇬🇧 +44 1227 919552

Email

Impressum

bottom of page