top of page
Rechercher

Du poseur de clôture au super poseur

Dans le numéro précédent, j’ai parlé du super poseur et j'ai dit qu'un bon objectif était de doubler le nombre de mètres que l'on fait actuellement par jour. Cet article a suscité de nombreuses réactions. On m’a demandé si je connaissais la quantité de travail nécessaire pour installer une clôture ? Ou si je pensais que la plupart des professionnels de la clôture passaient la moitié de la journée à se tourner les pouces ?

Et tous ces lecteurs avaient raison, bien sûr. Si demain vous pouvez doubler le nombre de mètres que vous installez, c’est que quelque chose ne va pas du tout dans votre façon de travailler et que jusqu’à aujourd’hui vous vous y êtes bien mal pris. Et tout dépend aussi du nombre de mètres que vous installez actuellement. Il est plus facile de doubler 20 mètres que 200 mètres.

Mais en même temps, nous constatons de grandes différences sur le marché. J’ai demandé dernièrement sur Facebook à des professionnels de la clôture combien de mètres ils installaient. La question était la suivante : prenons une clôture à panneaux treillis soudés de 1400 millimètres de haut avec tous les poteaux dans leurs propres fondations en béton. Partons du principe que la ligne de clôture est facilement accessible partout et que toutes les autres conditions sont idéales. Combien de mètres pouvez-vous poser à deux personnes ? Les réponses variaient de 40 à 100 mètres.

L’un est équipé pour installer des mètres sur de grands projets industriels. Il lui est plus facile de faire des mètres qu’à un professionnel de la clôture qui vend principalement des projets de 40 mètres par-ci et de 120 mètres par-là. Ce professionnel industriel est également soumis à une pression plus forte pour être rapide, car sur ces grands projets, la concurrence est plus féroce et le prix de l'installation est plus bas.

Mais pour l’un comme pour l’autre, il y a encore de la place pour l’amélioration. Et tous deux gagneront plus s’ils sont plus rapides. Mais ils doivent le vouloir, bien sûr. Car c’est là que tout commence. Si vous êtes un professionnel de la clôture moyen, qui fait un nombre de mètres moyen et gagne un salaire moyen, mais qui vit bien de ce salaire et qui mène une vie heureuse, alors il n’est pas nécessaire de devenir plus rapide. Dans ce cas, continuez comme d’habitude et ne me laissez pas vous rendre fou.

Inversement, si vous voulez devenir un super-installateur, qui gagne plus que tous ses anciens camarades de classe, qui ont tous appris un métier, vous le pouvez. Je suis convaincu que chaque installateur peut devenir un super-installateur s’il le veut. Partout dans notre secteur, nous entendons des gens dire qu’ils ne sont ‹ qu’un simple › installateur, ou qu’une clôture n’est ‹ qu’une › clôture.

Ils ont été rendus peu sûr d’eux par tous ces gens qui disaient qu’ils finiraient à la rue s’ils faisaient pas de leur mieux à l'école. Ou bien ils ont l’impression que les électriciens, les maçons, les peintres et tous les gens sur le chantier les regardent de haut, parce qu’eux ont appris un métier officiel. Dans une école. Ou bien ils se laissent mettre la pression par des clients qui, à la toute fin du projet de construction, alors que le bâtiment est achevé, le jardin aménagé et l’allée pavée, ont oublié qu’ils avaient aussi besoin d’une clôture, et qui n’ont plus de budget pour cela. Ce sont ces personnes qui disent qu’une clôture n’est ‹ qu'une › clôture. Parce qu’ils en ont besoin à moindre coût.

Mais cela n’a aucun sens. Une clôture est une chose utile et les clients en profitent si elle est bien et solidement installée. La demande existe dans le monde entier et cette demande ne fait que croître. Le secteur de la clôture est un secteur comme un autre et il y a tout autant d’argent à gagner. Nous connaissons beaucoup de professionnels de la clôture qui se sont enrichis en installant des clôtures. Et s’ils ont pu le faire, sans école de clôture, sans l’aide de personne, pourquoi pas vous ?

Il faut le vouloir. Vous devez être prêt à investir en vous-même. En outre, vous devez faire preuve de persévérance et de discipline, deux qualités que vous pouvez développer vous-même, si vous pensez qu’elles sont insuffisantes à l’heure actuelle. Si vous avez cette volonté, vous êtes assuré de réussir. Car les conditions de base sont parfaites pour tout professionnel de la clôture. Vous pouvez vous entraîner tous les jours. Si une journée a été décevante, demain vous offre une nouvelle chance. Nous avons créé un petit plan par étapes pour vous aider à démarrer. Bonne chance ! <


Plan par étapes pour devenir super poseur

Étape 1

Prenez la décision de devenir un super poseur. Tout de suite, pendant que vous lisez cet article. Parce que ça vous semble cool, de faire partie des meilleurs installateurs du secteur. Parce que vous voulez devenir riche. Parce que vous voulez conduire la plus belle voiture du village. Peu importe la raison, du moment que vous prenez la décision. Exprimez-la à haute voix.

Étape 2

Fixez-vous un grand objectif. Un objectif qui vous fait battre le cœur beaucoup plus vite, mais qui reste réaliste. Vous pouvez dire que vous voulez être capable d’installer 6 kilomètres de clôture en grillage en une journée, mais vous n’êtes pas sérieux. Deux fois plus de mètres qu’aujourd'hui est un bon début, mais n’importe quel autre objectif est acceptable, tant que vous pensez que vous serez vraiment fier de vous si vous l’atteignez.

Étape 3

Fixez une date limite pour atteindre l’objectif posé à l’étape 2. Un objectif sans date limite n’est pas un objectif, mais est un rêve ou un fantasme. Tout comme l’objectif, la date limite doit être réaliste. Il est évident que doubler le nombre de mètres demain ne sera pas possible. Mais qu’en est-il si vous avez un an pour vous entraîner ? Pour imaginer des choses qui vous rendront plus rapide ? Pour essayer des outils qui pourraient vous aider ? Cela pourrait-il être possible à ce moment-là ?

Étape 4

Faites une liste des choses que vous pouvez faire pour vous améliorer et devenir plus rapide. Dans l’article précédent, j'ai donné quelques exemples : pour chaque projet, faites d’abord un plan, comment marcher le moins possible les mains vides. Fixez un objectif pour chaque jour, pour savoir où vous voulez aller. Quelques mètres de plus chaque jour. Cela vous oblige à réfléchir pendant la journée à la manière d’y parvenir. Osez improviser un peu plus. Osez demander de bons outils et soyez économe avec eux. Mais surtout, faites votre propre liste, au lieu de recopier la mienne. Si vous êtes un bon professionnel de la clôture, vous savez tout mieux que moi, de toute façon ! Prenez un bloc-notes et dressez une liste d’au moins 20 choses différentes que vous pouvez faire.

Étape 5

Classez la liste par ordre d’importance. Choisissez les éléments de la liste qui vous aideront le plus à progresser. Pas les choses les plus faciles ou les plus amusantes, mais celles qui vous permettront de faire les plus grands bonds en avant. Inscrivez-les en haut d’une nouvelle feuille de papier et commencez à mettre en œuvre le premier point dès aujourd'hui. Travaillez-y un peu chaque jour jusqu’à ce que vous le maîtrisiez.

Étape 6

Réfléchissez à l'aide dont vous avez besoin. Demandez à votre femme si, à partir de maintenant, elle peut vous sortir du lit une heure plus tôt, afin que vous puissiez rouler avant les embouteillages. Vous aurez alors déjà réalisé le premier bénéfice. Surtout, parlez de vos objectifs à votre patron et demandez-lui de vous soutenir. C’est aussi à son avantage, il serait donc idiot de ne pas vous aider. Demandez au commercial qui mesure les projets dans l’entreprise s’il peut désormais prendre beaucoup de photos de chaque projet. De la ligne de clôture et des environs. Ainsi, sur le chemin du retour, pendant que votre coéquipier conduit, vous pourrez vous faire une idée du travail du lendemain et réfléchir à la manière la plus rapide de manipuler le matériel.

Étape 7

Dressez une liste des obstacles qui vous empêchent d’atteindre vos objectifs. Le marteau-piqueur a des ratés parce qu’il y a une fissure dans le câble quelque part ? Faites-le réparer. Vos chaussures de travail sont inconfortables ? Dépensez 200 euros pour vous offrir de très bonnes chaussures avec lesquelles vous pourrez marcher toute la journée sans ressentir la moindre douleur. Votre coéquipier se plaint toutes les heures qu’il doit aller à la station-service pour acheter une canette de Red Bull ou un Twix ? Demandez à votre patron de vous trouver un autre coéquipier.

Étape 8

Réfléchissez aux compétences et aux connaissances supplémentaires qui pourraient vous aider à progresser. Peut-être souhaitez-vous creuser des trous plus rapidement ou mieux lire les dessins techniques. Faites une liste, notez chaque compétence. Et lorsque vous êtes assis sur le canapé le soir, ne regardez pas une série stupide sur Netflix, allez sur Youtube et trouvez des vidéos sur la façon de creuser des trous plus rapidement ou de lire des dessins techniques. Chaque soir, vous pouvez trouver quelque chose à tester immédiatement dans la pratique le lendemain.

Étape 9

Combinez tous les points des étapes précédentes en un seul grand plan. Prenez un cahier d'écolier vierge de votre fils ou de votre nièce, écrivez Super Poseur sur la couverture et décrivez en détail comment vous allez vous transformer en Super Installateur. En écrivant tout, vous rendez les choses concrètes. Cela vous coûtera un dimanche après-midi, mais cela en vaut la peine.

Étape 10

Continuez jusqu’à ce que vous atteigniez votre objectif. N’abandonnez jamais. Chaque fois que vous avez fait deux pas en avant, il se produit quelque chose qui vous fait reculer d’un pas. Parfois, vous devrez même faire deux ou trois pas en arrière. Mais ce n’est pas une mauvaise chose. Rome ne s’est pas non plus construite en un jour. Un revers de fortune n’est pas un échec, mais une leçon. Vous vouliez devenir un super installateur, deux fois plus rapide que les autres installateurs, et vous êtes toujours sur la bonne voie pour atteindre cet objectif. Vous y arriverez, à condition de persévérer.


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Address

Viller Mühle, Viller 32
47574 Goch, Germany

Phone

🇩🇪 +49 2823 9453014

🇳🇱 +31 85 2088447

🇬🇧 +44 1227 919552

Email

Impressum

bottom of page